Actualité

Vaccination contre la COVID 19 : 3ème dose

Le jeudi 14 octobre 2021

Chers résidents (es),

J’ai le plaisir de vous informer que la campagne de vaccination contre la COVID-19 pour la 3ème injection du vaccin Moderna se déroulera :  

Le Jeudi 14 octobre 2021 après-midi au restaurant.

Un planning vous indiquant vos heures de passage sera disponible le lundi 11 octobre à l’accueil, l’organisation sera identique à celle de la 1ere et 2ème injection.

Tous les résidents ayant reçus les deux doses sur l’établissement et étant âgées de plus de 65 ans pourront bénéficier de la 3ème dose ainsi que les nouveaux entrants s’ils répondent aux critères d’éligibilité.

La vaccination sera coordonnée par le Docteur Lafond avec la participation des infirmiers(es) libéraux et des bénévoles. Nous remercions tous ces intervenants pour leur implication et leur aide dans la mise en place de la vaccination.

Le restaurant sera fermé le 14/10, les plateaux seront distribués.

Les courses seront décalées au vendredi 15 octobre 2021 à 14h.

Afin de procéder à la commande des vaccins, je vous prie de nous retourner le consentement ci-joint avant le vendredi 24 septembre 2021.

Veuillez agréer, chers résidents (es), mes salutations distinguées.

La Directrice, Fanny Petauton.

 

COUPON DE CONSENTEMENT POUR LA 3ème DOSE DE VACCIN MODERNA

Nom , Prénom , N° appartement : ……………………………………………………………………………

Désire recevoir la 3ème dose de vaccin Moderna sur l’établissement

Ne désire pas recevoir la 3ème dose

Merci de cocher la réponse souhaitée

Pour les personnes n’étant pas présentes pour la 2ème dose sur l’établissement merci d’indiquer le cabinet infirmier souhaité pour procéder à la vaccination :…………………………….. .

Date  et signature:

 

Note d’information

Passe sanitaire

 

Madame, Monsieur,

Depuis le lundi 9 Aout 2021, l’entrée au sein de l’établissement

est soumise à l’obtention du passe sanitaire.

Suite aux précisions apportées au décret n°2021-1059 du 7 août 2021 mettant en application la loi du 5 Aout 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire, les résidences autonomies sont dispensées de contrôler systématiquement le passe sanitaire à l’entrée des établissements. Des contrôles aléatoires pourront être effectués.

A compter du 10 septembre 2021, la porte d’entrée sera à

nouveau accessible et un registre des entrées des visiteurs

remis en place.

Les personnes qui sont déjà inscrites sur nos registres auront

uniquement à s’inscrire lors de leur passage.

Pour les autres visiteurs, nous vous demanderons en plus de

l’inscription sur le registre de bien vouloir vous présenter à l’accueil.

Les procédures simplifiées mises en place pour les professionnels

restent inchangées.

Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes

informations complémentaires.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

La directrice,

Fanny Petauton

PLAN D’ADAPTATION DES MESURES DE PROTECTION  / INSTAURATION DU PASS SANITAIRE / OBLIGATION VACCINALE

Mis à jour le 13/08/2021 – Table des matières

1)    Les visites

2)    Les sorties

3)    Les repas

4)    Les activités collectives

5)    Les admissions

6)    Respect des gestes barrières

7)    Mesure de gestion pour les cas confirmés et les personnes contacts à risque

8)    Vaccination obligatoire pour les professionnels en contact avec des personnes fragiles

Ce plan d’adaptation des mesures de protection au sein des établissements médico-sociaux remplace les protocoles du 13 mai 2021, du 10 juin 2021 et du 21 Juillet 2021. Il est complété par la loi n°2021-1040 du 5 Aout 2021 relative à la gestion de la crise instaurant l’obligation vaccinale et la passe sanitaire au sein des établissements.

Pour information : Au 10/08/2021, 93.44% de nos résidents ont été vaccinés contre la COVID-19 et 100% du personnel salarié de l’établissement. La vaccination des résidents est vivement encouragée, l’établissement se tient à la disposition des résidents non vaccinés pour les aider dans leur démarche pour la vaccination.

Le protocole aborde également l’obligation vaccinale des professionnels travaillant auprès des personnes âgées incluant tous les intervenants extérieurs avant le 15/09/2021.  

Ce plan a été adopté le 13/08/2021, à l’unanimité par les membres du Conseil de la vie sociale.

En fonction de la situation sanitaire nationale et de l’évolution épidémiologique du territoire, ces règles pourront être renforcées, selon l’analyse de la situation et les consignes de l’ARS.

1)   Les visites

Depuis le 9/08/2021, le passe sanitaire est étendu aux établissements médico-sociaux : 
o Les visites des résidents sont libres sous réserve que la personne soit détentrice d’un passe sanitaire valide. (Au 9/08/2021, obligation pour les personnes majeures qui sera étendue au 30 septembre 2021 pour les personnes de 12 à 17 ans)

Le « passe sanitaire » consiste en la présentation numérique ou papier, d’une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :
1. La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale, soit :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca).
  • 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson)
  • 7 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).
  1. Le certificat de test négatif de moins de 72 heures
    Tous les tests RT-PCR, antigéniques et auto-tests supervisés génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient.
  2. Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

La loi confère la responsabilité à chaque établissement de vérifier que chaque personne entrante dans l’établissement soit détentrice d’un passe sanitaire ce qui impose le contrôle par le personnel avant l’entrée effective sauf situations d’urgence.

Pour ce faire, la porte principale d’accès à l’établissement sera fermée en permanence.  

Les visiteurs devront à chaque passage sonner (nouveau dispositif qui sera opérationnel au plus tard le 18 Aout 2021) et un membre du personnel viendra vérifier le passe sanitaire sous forme papier ou numérique. L’accès ne sera possible qu’en cas de validité        .

Du 16 au 17 Aout 2021, une phase de test sera mise en place. La directrice se tient à votre disposition pour procéder à l’enregistrement des personnes désirant être inscrites dans le registre des visiteurs. Si la sonnette n’est pas encore activée, nous vous informerons par écrit et demanderons de composer le 04 73 64 25 25.

Le registre de traçabilité des entrées est maintenu et devra être rempli à chaque passage.

Pour les visites extérieures auprès de nos résidents ( proches et familles) qui viennent régulièrement sur l’établissement et qui le désirent un registre des visiteurs détenteurs d’un pass sanitaire valide pourra être mis en place permettant au visiteur de s’identifier par l’interphone. Le registre recueillera (Nom usuel, Nom de Jeune fille, prénom, adresse, n° de téléphone, date de contrôle du pass et validité). Le passage sera alors possible sans nouveau contrôle.

Les familles désirant être inscrite sur ce registre devront contacter la direction.

Des procédures simplifiées sont également mises en place également pour les professionnels :Pour les professionnels de santé qui interviennent de façon journalière ou plusieurs fois par semaine sur l’établissement et intervenants employées par l’établissement.

Le code du portail a été modifié. Il ne sera communiqué qu’aux professionnels ayant donner la preuve d’un pass sanitaire ayant une validation jusqu’au 15 Novembre et après engagement par écrit :

  • de se noter sur le registre des entrées avant chaque passage
  • de ne pas divulguer le code à autrui
  • d’être en possession de leur pass sanitaire papier ou numérique à chaque intervention sur l’établissement
  • entrer sur l’établissement uniquement pour une intervention auprès de nos résidents
  • se garer sur le parking uniquement pour le temps d’intervention auprès de nos résidents et uniquement si aucune place de parking est disponible à l’extérieur ou port de charges lourdes.

Pour des questions de confidentialité, la copie de leur pass sanitaire ne sera pas conservée sur l’établissement.

Jusqu’au 14 Septembre 2021, afin d’assurer la continuité des soins et des activités sur notre établissement une période transitoire permettra aux professionnels dont le schéma vaccinal est en cours de validation et ayant reçu au moins une dose de vaccin d’accéder à l’établissement.

Sans ce justificatif un test résultat de test négatif ou certificat de rétablissement sera exigée à chaque passage.

A compter du 15 Septembre 2021, l’obligation vaccinale sera demandée.

Les professionnels qui voudront opter pour cette démarche devront contacter la direction.

Pour les intervenants extérieurs justifiant de plus d’une intervention par semaine au sein de la résidence et pour les livreurs réguliers (Activités, courses, pain, La Poste), la procédure appliquée après présentation d’un pass sanitaire valide ou pendant la période transitoire une preuve d’un schéma vaccinal en cours de validation sera également simplifiée.

Les professionnels qui voudront opter pour cette démarche devront contacter la direction.

2)   Les sorties

Les sorties ne font plus l’objet de limitation des activités collectives au retour.

En revanche :
· une sensibilisation du résident et de sa famille au respect des gestes barrières pendant la durée de la sortie est effectuée par affichage à l’accueil et par papier avec la diffusion du plan.

un test à J+7 est conseillé aux résidents ne bénéficiant pas d’un schéma vaccinal complet et à J(0) pour les résidents de retour d’un séjour prolongé (7 jours ou plus
si le résident est identifié comme contact à risque, les mêmes mesures qu’en population générale s’appliquent.

3)   Les repas

Les repas collectifs ne font plus l’objet de recommandations spécifiques.Les repas avec les proches sont autorisés en salle de restaurant si détenteur d’un pass sanitaire valide.

4)   Les activités collectives

Les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs de l’établissement ne font plus l’objet de recommandations spécifiques.

Il est néanmoins rappelé que les gestes barrières doivent être impérativement respectés :

  • Port du masque en intérieur, mais plus en extérieur,
  • Distanciation physique si le port du masque n’est pas possible,
  • aération /ventilation des locaux
  • hygiène régulière des mains
  • 5)   Les admissions

Les admissions ne sont pas conditionnées à la vaccination de la personne.

La réalisation d’un test préalable reste obligatoire. Aucun isolement n’est mis en place de façon préventive lors de l’admission.

6)   Respect des gestes barrières

L’ensemble des gestes barrières doivent continuer à être respectés par les résidents, professionnels et visiteurs extérieurs, quel que soit leur statut vaccinal, comme pour l’ensemble de la population, et notamment :

Ventilation / aération des locaux

De façon régulière et fortement conseillé après chaque visite.– Hygiène des mains

Port d’un masque en intérieur, chirurgical ou grand public avec un niveau de filtration supérieur à 90% reste obligatoire.

Le port du masque chirurgical n’est plus obligatoire en extérieur.

Exceptions au port du masque : personnes présentant des troubles du comportement et les personnes en situation de handicap dans l’incapacité de le porter.

Distanciation physique d’au moins 2 mètres dans les cas où le masque ne peut exceptionnellement pas être porté.

Ces gestes barrières sont rappelés par voie d’affichage à chaque visiteur à leur arrivée.

Le registre de traçabilité est maintenu, chaque visiteur inscrit à son arrivée son nom, son adresse, son numéro de téléphone portable ainsi que la date et l’heure de sa visite.

La tenue de ce registre sera effectuée par la personne effectuant le contrôle du passe sanitaire et par les professionnels et intervenants ayant un accès direct.

7)    Mesure de gestion pour les cas confirmés et les personnes contacts à risque

Pour les personnes cas confirmé, les règles qui s’appliquent sont les mêmes que celles qui s’appliquent dans l’ensemble de la population :

  • Isoler les cas confirmés pendant 10 jours. En cas d’apparition de symptômes postérieurement au test positif, la durée de l’isolement est allongée de 10 jours à partir de la date de début des symptômes, si au terme des 10 jours d’isolement le cas reste fébrile, l’isolement doit être maintenu pendant 48h après la disparition de cette fièvre.

Pour les personnes contact à risque, en l’absence de mesures de protection efficaces, les règles qui s’appliquent sont les mêmes que celles qui s’appliquent dans l’ensemble de la population :

  • Pour les personnes contact à risque élevé (personnes non vaccinées ou schéma de primo-vaccination incomplet ou immunodépression grave) :

o Ces personnes doivent réaliser immédiatement un test de dépistage ou antigénique:

En cas de test de dépistage négatif, ces personnes-contact doivent respecter une quarantaine de 7 jours à son domicile, à partir de la date du dernier contact à risque avec le cas confirmé, si la personne peut s’isoler strictement du cas ou de 7 jours après la fin de la période de contagiosité du cas si la personne contact ne peut s’isoler strictement du cas, soit 17 jours après la date de début des signes ou après la date de prélèvement. Un second test est réalisé en fin de quarantaine, si ce test négatif, la quarantaine peut être levée.

Ces personnes-contact doivent informer de leur statut les personnes avec qui elles ont été en contact à partir de 48h après leur dernière exposition avec le cas confirmé et leur recommander de limiter leurs contacts sociaux et familiaux (contact-warning).

  • Pour les personnes contact à risque modéré (schéma de primo-vaccination complet et pas

d’immunodépression grave) et négligeable (antécédent d’infection par le SARS-CoV-2 datant de moins de 2 mois):

o Ces personnes réalisent immédiatement un test de dépistage :

En cas de test de dépistage négatif, un second test est réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas si la personne contact peut s’isoler strictement du cas, ou 7 jours après la fin de la période de contagiosité du cas.

Les personnes-contacts à risque modéré sont dispensées de quarantaine.

En complément des tests immédiat et à J7, elles doivent maintenir les mesures barrières en toutes circonstances jusqu’à 7 jours après le dernier contact avec le cas index. Elles doivent également limiter les interactions sociales et éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave même si elles sont vaccinées, et porter à minima un masque dans l’espace public.

Les personnes-contacts à risque négligeable sont dispensées de quarantaine et peuvent prendre part sans limitation aux activités et interactions sociales au sein de l’établissement.

En cas d’apparition d’un premier cas au sein de l’établissement, un test de dépistage est procédé à un dépistage au sein des résidents et des professionnels de l’établissement :

– Dès qu’une personne (résident ou professionnel) est positive, identification de tous les contacts à risque selon la doctrine en vigueur pour l’identification des contacts à risque s’agissant notamment de la prise en compte ou non du statut vaccinal de la personne :

o tests de tous les contacts à risque identifiés (immédiat et à J7), quel que soit le statut vaccinal de la personne ;

o tests de tous les résidents de l’établissement ne bénéficiant pas d’un schéma vaccinal complet (immédiat et à J7) ;

o Seules les personnes contact à risque élevé font l’objet d’une mesure d’isolement.

– En cas d’impossibilité d’identifier finement les contacts à risque, test systématique de toutes les personnes (résidents et professionnels) de l’établissement

– En cas de cluster (découverte d’au moins trois cas positifs parmi les résidents et professionnels), test (PCR ou TAG) systématique de toutes les personnes de l’établissement.

La détection de trois cas parmi les résidents ou les professionnels des établissements peut conduire la direction à mettre en place des mesures de protection complémentaires sur tout l’établissement jusqu’à ce que le cluster soit considéré comme maîtrisé.

Un suivi étroit des clusters en lien avec l’ARS doit être maintenu.

8)   Vaccination obligatoire pour les professionnels

L’obligation vaccinale concerne tant les personnels soignants que les personnels administratifs et techniques exerçant dans l’établissement, qu’ils soient employés directement ou non. Les salariés des prestataires intervenant de façon récurrente et planifiée sont aussi concernés par l’obligation de vaccination.

Calendrier de la mise en œuvre progressive de l’obligation vaccinale

 A partir du 9 août jusqu’au 14 septembre 2021 inclus, les agents et personnes concernés doivent, à défaut d’être vaccinés, présenter a minima un justificatif de résultat négatif d’un examen de dépistage virologique de moins de 72 heures.

Une période de transition est accordée, afin de permettre la continuité des soins et des activités, les personnes prouvant d’une entrée dans le schéma vaccinal avec l’injection d’au moins une dose du vaccin anti-covid seront dispensés de test ;

Du 15 septembre au 15 octobre 2021 inclus, une tolérance est appliquée pour les agents et personnes ayant un schéma vaccinal partiel (au moins une dose pour un schéma vaccinal à plusieurs doses), et qui peuvent présenter un justificatif de résultat négatif d’un examen de dépistage virologique de moins de 72 heures ;

A compter du 16 octobre 2021, tous doivent présenter le justificatif d’un schéma vaccinal complet.

Seules les personnes bénéficiant d’un certificat de contre-indication médicale peuvent déroger de manière temporaire ou pérenne à cette obligation.

Les personnels non vaccinés auront donc jusqu’au 15 septembre 2021 pour le faire, voire jusqu’au 15 octobre 2021 s’ils ont déjà reçu une première dose de vaccin. Un certificat de statut vaccinal leur sera délivré.

À compter du 15 septembre, des contrôles seront opérés et des sanctions prises en cas de manquement. À défaut d’avoir été vaccinés dans les temps, les salariés et les agents publics pourront être suspendus, sans salaire. Les interventions ne pourront également pas être maintenues.

RESULTATS DES VOTES ELECTIONS DU BUREAU DU CONSEIL DE LA VIE SOCIALE AU 28 JUIN 2021

REPRESENTANTS DE LA FONDATION :

Monsieur DESMARETS Pierre

Madame DEMAY Bernadette

REPRESENTANTS DES RESIDENTS :

Madame ELEGIDO Marie-Andrée

Monsieur BEAUGER François

Monsieur SCHOTTEY René

REPRESENTANTE DES FAMILLES :

Madame BERTRAND Sylvie

REPRESENTANTE DU PERSONNEL : 

Madame RAMBAUD Sandrine

MODERNISATION DU CHAUFFAGE

Depuis  Juin 2021 et durant la période estivale, des travaux de modernisation du chauffage sont en cours. Tous les radiateurs du bâtiment de Tilleuls vont être remplacés par des radiateurs avec robinets thermostatiques.

Ces travaux d’amélioration du cadre de vie permettront d’effectuer des économies et apporteront un confort supplémentaire à nos résidents.

Nous bénéficions d’une subvention en faveur de l’aide à l’investissement de la CARSAT à  hauteur de 50% du montant total.

INAUGURATION !

Nous avons inauguré notre salle de cinéma « Le Méliès ».

Animation inter-générationnelle

Nous avons eu le plaisir de recevoir les élèves du « Sacré Coeur »

pour un après-midi d’échanges avec les Résidents

Le groupe « RIOM COUNTRY » est venu dernièrement animer un de nos repas à thème !!!